Les différents types de dosage ciment selon les travaux

Le dosage du ciment est défini selon son utilisation. Il est toutefois important de savoir que plus sa teneur est élevée, plus le mélange est résistant. Une pâte est en effet obtenue lorsqu’il est mélangé avec de l’eau, du sable ou des graviers. Ce guide vous révèle comment bien l’associer avec d’autres matériau selon le type d’ouvrage.

Le mortier

Caractéristiques

Le mortier est une préparation basique composée de ciment, de sable et d’eau. La pâte obtenue et appliquée à l’état semi-liquide durcit lors du séchage. Elle sert principalement à assembler des briques, des pierres ou des parpaings.

Le mortier est une solution utilisée dans les travaux de finition, ou encore d’égalisation. Elle se distingue du béton par sa texture plus légère, essentielle pour créer des surfaces bien régulières.

Dosage

Le dosage du mortier dépend de son utilisation. Toutefois, voici une préparation basique vous permettant de maîtriser la quantité du matériel :

  • 1 volume de ciment ;
  • 3 volumes de sables ;
  • ½ volume d’eau.

Le béton

Caractéristiques

Le béton est obtenu en mélangeant du ciment, du sable, de l’eau et du gravier fin. La pâte sert à couler des fondations, des poteaux ou encore des dalles. Les maçons utilisent le mélange lorsqu’ils réalisent de gros travaux ou lorsqu’ils mettent en place des structures résistantes.

Le béton se distingue du mortier par sa texture irrégulière causée par les graviers. Des additifs peuvent être utilisés sur le mélange, pour trouver de meilleurs résultats. Les accélérateurs et/ou retardateurs de prise en sont des exemples courants.

Attention, le béton en convient pas aux travaux de finition.

Dosage

Le dosage du béton varie selon l’utilisation, comme le mortier. Néanmoins, vous pouvez vous référer à cette préparation de base :

  • 1 volume de ciment ;
  • 2 volumes de sables ;
  • 3 volumes de graviers ;
  • ½ volume d’eau.

Le béton lavé

Caractéristiques

Le béton lavé est l’une des variétés les plus populaires du béton. Il est caractérisé par son aspect décoratif, le rendant adapté dans des zones spécifiques. Il est principalement retrouvé dans les allées de jardin, au niveau des terrasses ou encore sur les plages de piscine, chez des particuliers.

Le béton lavé est reconnaissable par son toucher rugueux et son allure granuleuse. L’atout de cette préparation réside dans son caractère personnalisable, sa facilité d’entretien et sa résistance aux intempéries. A noter que la pâte est antidérapante, une fois sèche.

Dosage

Le dosage du béton lavé se différencie du celui du béton standard par quelques quantités près :

  • 300 Kg de ciment ;
  • 800 Kg de granulat ;
  • 800 Kg de sable semi fin ;
  • 160 L d’eau de gâchage.

Le granulat joue un rôle prépondérant sur le côté esthétique du résultat. Veillez à le choisir minutieusement, en optant pour des galets ou du gravier. Vérifiez leur taille et leur couleur.

Conclusion

Utiliser des additifs sur le mortier ou le béton vous permet de réussir le dosage et de trouver de meilleurs résultats. Ce sont les antigels, les plastifiants ou encore les colorants. Une astuce consiste aussi à opter pour les préparations prêtes à l’emploi si vous souhaitez à tout prix éviter une erreur de dosage.