fabriquer un petit composteur en palette

Actuellement, il faut apprendre à faire des économies à tous les niveaux et essayer de faire le maximum pour réduire l’impact sur l’environnement. Vous avez un jardin magnifique et vous voulez recycler vos déchets végétaux pour les réutiliser comme engrais ? Cela permet de maintenir la fertilité du sol tout en consommant moins de produits chimiques. On vous montre comment faire pour fabriquer un petit composteur en palette simple et efficace, autonome en engrais.

Le choix des palettes

Pour fabriquer un petit composteur en palette, vous avez besoin de quatre palettes. Il vous faut utiliser les bonnes matières premières, car la durée de vie de votre bac à engrais en dépend.

Si vous choisissez des palettes bas de gamme qui ne résistent pas à l’humidité et au temps, vous risquez de voir le réservoir de compost se décomposer au bout de quelque temps.

C’est du gaspillage, même s’ils ne contiennent aucun produit chimique nocif pour l’environnement. Au mieux, vous devez les traiter, sinon, il faut acheter les modèles possédant l’inscription « HT ». Cela veut dire que le bois est passé par un processus à haute température pour améliorer sa résistance contre la moisissure et les champignons, ainsi que les parasites.

Enfin, si vous apercevez l’acronyme « MB », cela signifie que les palettes ont été traitées chimiquement avec du bromure de méthyle.

Rassemblez les matériaux

Pour fabriquer un petit composteur en palette, il vous faut rassembler :

  • Des attaches en plastique de serrage ou du fil de fer plastifié. Évitez le fil de fer normal, car il va rouiller rapidement et se casser.
  • Quatre piquets en bois.
  • Quatre palettes en bois identiques.

Préparez le terrain

Le compost doit être en contact direct avec le sol afin de favoriser le développement des microorganismes et des vers de terre. Vous devez choisir un terrain bien spacieux et plat pour fabriquer un petit composteur en palette.

Assemblez les palettes en bois

  • Installez deux palettes en bois en position verticale sur le sol.
  • Veillez à ce qu’ils forment un angle de 90 degrés, c’est important pour la solidité du bac à compost. Pour être sûr d’avoir le bon écartement, vous pouvez utiliser une équerre de menuisier.
  • Joignez les palettes à l’aide du fil de fer plastifié ou avec l’attache plastique de serrage.
  • Prenez la troisième palette et faites la même opération.
  • La quatrième doit vous servir de porte donc vous devez la fixer sur un seul côté pour qu’elle puisse s’ouvrir.

Solidifiez la structure

Puisque le compost pèse très lourd, il faut que votre structure soit aussi solide que possible. Vous devez savoir qu’un mètre cube de l’engrais naturel pèse environ entre 600 et 700 kg, selon sa composition.

Une fois que les quatre palettes sont assemblées, installez au moins deux piquets sur chaque côté, qui joueront le rôle de soutènement pour la structure.

Pour être bien efficaces, ils doivent être enfoncés à une profondeur de 30 à 40 centimètres. Idéalement, leur partie supérieure doit être à la même hauteur que celle des palettes.

Installez un couvercle et un grillage (optionnel)

Cette étape n’est pas obligatoire pour fabriquer un composteur à palette, mais elle permet toutefois de protéger votre compost de l’humidité et du gel. Pour cela, vous pouvez assembler quelques planches traitées pour résister aux intempéries, ou utiliser une bâche.

Vous pouvez aussi installer du grillage sur les côtés de votre composteur pour que les déchets organiques restent bien en place.

Lire aussi: comment faire pousser un citronnier à partir d’un pépin ?